C’est un vin doux élaboré en solera, méthode d’élevage qui consiste, chaque fois que l’on soutire du vin pour le mettre en bouteille, à compléter la cuve avec un rivesaltes plus jeune, mais d'une dizaine d'années tout de même.

Il faut éviter la rupture dans la “chaîne” aromatique: c'est la recette des aînés pour nous offrir des vins immortels, car l'esprit du premier millésimé est toujours présent, il “éduque” sa progéniture.

Au domaine Vaquer, c’est la cuve 10, une très vieille cuve en ciment, qui héberge la solera : le cœur de cuve est un Maccabeu de 35 ans, que je rajeunis avec du grenache blanc et du grenache gris. C’est un vin doux mais avec un équilibre plus sec, plus nerveux, et une richesse aromatique incroyable où le grillé et le torréfié côtoient le curry, la pâte d’amande, la réglisse, une touche d'orange confite et une finale brou de noix…